FOWT 2017 - Le bilan

Fortes d’une audience de 550 spécialistes de 18 nationalités différentes, Marseille, la région méditerranéenne et plus largement la France ont confirmé leur position de leader de l’éolien en mer flottant.

La quatrième édition de FOWT s’impose comme l’événement de référence. Avec 40% de participants internationaux et les interventions des plus grands experts du secteur[1], les organisateurs ont été contraints de clôturer les inscriptions, toutes les places ayant été écoulées.

La qualité des participants venus du Japon, de Norvège, des Pays Bas, des Etats-Unis, de Chine et de treize autres pays, consolide la dimension mondiale de FOWT. Pour décrypter les multiples enjeux liés à l’émergence et à l’industrialisation à venir de l’Eolien Offshore Flottant (EOF) en France et dans le monde, 43 spécialistes (soit 2 fois plus que l’édition précédente) ont partagé leurs expériences, dernières recherches et avancées techniques, dans différents domaines clés : financement, assurances, zoning, cadre réglementaire, impacts environnementaux, innovations technologiques, etc…

FOWT 2017 prend également un nouveau virage : c’est le rendez-vous business désormais incontournable avec la tenue de 600 rendez-vous d’affaires « Meet the buyers », organisés avec le soutien d’Enterprise Europe Network France Méditerranée. Donneurs d’ordre et dirigeants d’entreprises ont pu respectivement, élargir leur sourcing, valoriser leurs expertises, innovations et produits, mais aussi identifier de futurs partenaires internationaux.

La prochaine édition de FOWT se tiendra les 25 et 26 avril 2018, en Méditerranée !

[1] Giles Dickson (WindEurope), Henrik Stiesdal, Jesper Moller (Siemens), Chuichi Arakawa (University of Tokyo), Eiryk Byklum (Statoil), Georgina Grenon (Engie Fab) as well as representatives from DCNS Energies, Engie, Ideol, Senvion, Lloyd’s Register, US Department of Energy, The Carbon Trust, NREL , DNV – GL, Principle Power, etc.